La version de votre navigateur n'est plus supportée par Fondation Paris Habitat !

Afin de pouvoir continuer à utiliser Fondation Paris Habitat et toutes ses fonctionnalités, vous devez disposer d'un navigateur récent. Pour mettre à jour votre navigateur existant ou en installer un nouveau, cliquez sur les icônes suivantes.

Microsoft Internet Explorer Google Chrome Apple Safari Mozilla Firefox

AVANT DE DÉPOSER UNE CANDIDATURE, nous vous invitons à prendre connaissance du règlement de l'appel à projets.

 

Vous vous posez une question ? Consultez la FAQ. Et si vous n’avez pas trouvé votre réponse, envoyez-nous un mail à [email protected] 

APPEL À PROJETS "PRÉSERVATION ET DÉVELOPPEMENT DE LA BIODIVERSITÉ"

 

La Fondation d’entreprise Paris Habitat lance son troisième appel à projets pour soutenir des projets de recherche-action ou des expérimentations sur le thème “préservation et développement de la biodiversité” sur le territoire de la métropole du Grand Paris.

 

POURQUOI CETTE THÉMATIQUE ?

 

La prise en compte des enjeux environnementaux, la place de la nature et la nécessaire préservation de la biodiversité sont aujourd’hui des enjeux centraux de la ville durable.

La biodiversité, soit l’ensemble des êtres vivants, les interactions qu’ils ont entre eux et avec leurs habitats, et les processus qui en découlent, fait l’objet de multiples agressions. La croissance de la population urbaine, entraînant un étalement et un développement des villes, l’artificialisation des sols, la pollution, sont quelques-uns des facteurs responsables du recul de la biodiversité.

Rassemblant 75 % de la population en France et plus de 50 % dans le monde, les villes ont donc un rôle clé à jouer pour enrayer le recul accéléré de la biodiversité. La métropole du Grand Paris occupe ainsi un rôle central dans cette mission, en bâtissant une ville durable, respectueuse de son environnement, qui concilie développement urbain et biodiversité.

La biodiversité assure nombre de services écologiques utiles, voire indispensables aux populations humaines citadines :

●    Les services de support, nécessaires à la production de tous les autres services, assurant le bon fonctionnement de la biosphère (cycle de l’eau, du carbone, dépollution, etc.)

●    Les services d’approvisionnement, à savoir les produits tangibles tirés des écosystèmes comme les produits alimentaires, l’eau potable, les combustibles ou les matériaux, etc.

●    Les services de régulation (lutte contre les îlots de chaleur et les risques d’inondation, fixation de CO2, pollinisation, amélioration de la qualité de l’air, de l’eau et des sols).

●    Les services socioculturels qui représentent les apports non-matériels de la biodiversité, obtenus par les diverses manières d’approcher et de ressentir la nature (valeur paysagère, source de beauté, lien identitaire, espaces de détente et de loisirs, tourisme, etc.)

Des initiatives concrètes voient le jour pour comprendre et connaître les espèces animales et végétales, pratiquer la gestion différenciée des espaces verts, reconstituer des trames vertes et bleues urbaines, créer des espaces naturels urbains sur des friches industrielles, accueillir la biodiversité sur le bâti et prendre en compte l’impact des diverses interventions sur celui-ci dans le cadre de la transition écologique, préserver les espaces vacants, réintroduire les arbres en ville, utiliser des matériaux perméables, lutter contre les îlots de chaleur ou gérer l’eau pluviale de façon naturelle ...

 

QUEL EST L’OBJECTIF DE CET APPEL A PROJETS ?

 

Avec ce troisième appel à projets, la Fondation Paris Habitat souhaite soutenir spécifiquement des projets de recherche-action ou des expérimentations à fort impact social qui produiront et diffuseront de la connaissance et proposeront des formes innovantes de protection et de développement de la biodiversité urbaine, en interrogeant notamment le modèle économique, la création d’emploi ou la démarche partenariale avec tous les acteurs du territoire (entreprises, collectivités, associations, organismes de recherche et habitants) ainsi que le coût des services écologiques rendus par la biodiversité. De ce fait, les projets déjà opérés ou soutenus par Paris Habitat directement tels que les projets de jardins partagés ou de compostage, seront exclus de cet appel à projets.

La Fondation poursuit ici l’objectif de faire émerger et rendre possible des projets innovants à fort impact social, alliant action de terrain et travail de recherche avec la double ambition d’agir sur l’existant en développant des connaissances concernant cette transformation.

 

COMMENT CANDIDATER À L'APPEL À PROJETS ?

 

Cet appel à projets, doté d’un montant maximum de 400 000 euros, se déroule en 2 temps : les candidats déposent dans un premier temps une note d’intention, synthétique, permettant d’apprécier la recevabilité des projets, qui fera l’objet d’une présélection. Les porteurs de projets présélectionnés sont ensuite invités à déposer un dossier de candidature complet et détaillé qui fera l’objet d’une sélection finale.

Du 3 au 31 mai 2021 : dépôt des notes d’intention permettant d’apprécier la recevabilité des candidatures.

Du 1er au 31 juillet 2021 : envoi des candidatures détaillées pour les projets qui auront été considérés comme recevables. Les porteurs de projets dont les dossiers complets auront été sélectionnés par le Comité d'Initiatives de la Fondation seront conviés à une audition entre le 1er et le 30 octobre 2021 en vue de la sélection finale. 

 

L’ensemble des modalités de participation ainsi que les critères de recevabilité et de sélection sont consultables dans le règlement de l’appel à projets. 

La Fondation Paris Habitat s’attachera à étudier l’ensemble des projets recevables afin de sélectionner les projets lauréats, qui seront soutenus financièrement et si besoin en mettant à disposition des lauréats les compétences des  salariés de Paris Habitat grâce au mécénat de compétences.

Début décembre 2021, la Fondation annoncera les lauréats de l’appel à projets. 

 

QUELS SONT LES PROJETS ÉLIGIBLES ?

 

La Fondation étudiera exclusivement les candidatures répondant aux critères de recevabilité suivants :

 

  • Le projet déposé propose ou s’intègre à une démarche de recherche-action ou consiste en une expérimentation visant un fort impact social ou sociétal afin de faire progresser la ville solidaire, durable et inclusive.

    • La recherche-action est une démarche qui s’appuie sur l’idée que pour connaître une réalité sociale, il faut en être acteur et participer à sa transformation. Il s’agit d’une démarche qui allie une action de terrain et un travail de recherche. Elle repose sur certains fondamentaux : la participation des acteurs à l’ensemble du processus, non comme objet, mais comme sujet de la recherche, la synergie entre transformation sociale et production de connaissance, la co-information et la formation des acteurs dans des relations horizontales, un souci prioritaire vers l’action. Elle poursuit donc un double objectif : transformer la réalité et développer des connaissances concernant cette transformation.

    • L'expérimentation teste l'efficacité des politiques sociales innovantes en réunissant des données sur leur véritable impact sur la population. Ces « expériences » apportent des réponses innovantes aux besoins sociaux ; interviennent à une petite échelle afin d'évaluer l'impact sur le terrain ; se déroulent dans des conditions permettant de mesurer cet impact ; peuvent être développées à plus grande échelle si les résultats sont probants.

 

  • Le projet se déroule sur le territoire de la métropole du Grand Paris (carte interactive)

    Le projet pourra avoir déjà été expérimenté sur d’autres territoires. Le cas échéant, le porteur de projet devra fournir un “ état de l’art ” détaillé permettant à la Fondation Paris Habitat de comprendre ce qui l'amène à vouloir expérimenter spécifiquement sur le territoire de la métropole parisienne un projet ayant été expérimenté ailleurs.

 

  • Le projet est porté par une structure éligible au mécénat (exerçant une activité d’intérêt général à but non lucratif dont la gestion est désintéressée et ne fonctionnant pas au bénéfice d’un cercle restreint de personnes) :

    • Les associations reconnues d'utilité publique, Loi 1901, fédérations ou réseaux associatifs,

    • Les fondations (reconnues d'utilité publique, abritées, d'entreprises, de coopération scientifique, partenariales, hospitalières, universitaires) et les fonds de dotation,

    • Les établissements publics ou structures émanant de la puissance publique

    • Les groupements d’intérêt public

    • Les établissements d’enseignement supérieur, d’enseignement artistique, d’enseignement supérieur consulaire

    • L’Agence nationale de la recherche

 

  • Le projet a commencé depuis moins d'un an ou pourra débuter au plus tard dans les 12 mois suivant les résultats de l'appel à projets de la Fondation Paris Habitat.

 

  • La durée du soutien de la Fondation ne pourra excéder 24 mois. La période de recherche-action ou d’expérimentation proposée pour être soutenue par la Fondation pourra dépasser ce délai sous réserve de fournir des résultats partiels au bout de 24 mois et d’un engagement à fournir à la Fondation les résultats finaux du projet.

 

  • Le financement demandé peut couvrir des dépenses d’investissement et/ou de fonctionnement liées au projet.

 

Veuillez cliquer sur le lien pour consulter le règlement complet de l'appel à projets.